VOLIERES POUR POULLETES GEMINI-D

    • La volière permet d’elever un plus grand nombre d’animaux par metrè carrè par rapport à ceux qu’on peut elever au sol
    • Vaste gamme de modèles disponibles: 2,3 ou a ètages, à 8, 12 ou 16 trous avec èlements de 241 x 177 cm
    • Systèmes d’alimentation et d’abreuvage installés sur chaque étages, fournis aussi de perchoir
    • Un système de tapis pour le transport des déjections garantit d’emporter périodiquement les déjections vers l’extérieur du bâtiment
L'accès à cette zone est reservé.
Inserez vos donnés dans le box accès reservé ou demandez l'accès.

Le but de cette volière est d'élever au sol les poulettes qui déverront pondeuses pour la production des oeufs destinés à la consommation dans les catégories au sol, en plein air et bio.
Actuellement l'élevage de la poulette n'est pas très rémunérateur à cause des basses densités permises par mètre carré de bâtiment. D'autre coté, celles élevées en cages traditionnelles, souvent en phase de production ne s'adaptent pas facilement à l'élevage au sol. Pour cela la volière permet d'élever un plus grand nombre d'animaux par mètre carré de superficie et, en même temps, elle permet aux animaux de faire de la «gymnastique», c'est à dire qu'elle les habitue à se déplacer librement dans des espaces ouverts.
Dans un bâtiment de 12 x 70.50 m avec une volière de trois étages on peut élever 29.952 animaux, qui correspondent à 35 animaux /m 2 de superficie du bâtiment. Les volières Gemini D sont disponibles à 3 ou 4 étages, à 8 - 12 - 16 avec capacité de 32 animaux/trou, éléments de 241 cm de longueur par 177 cm de largeur. Les étages inférieurs viennent maintenu fermés pendant les premières 3 / 4 semaines, afind'effectuer la période de la poussinière. Après cette période, les volets viennent ouverts et les animaux sont libres de sedéplacer dans le bâtiment.
L'alimentation est effectuée par des circuits de nourrisseurs linéaires, fourni de perchoirs, et chaîne plate, ils sont placés sur chaque étage. L'abreuvage est garantit par des abreuvoirs à pipettes, réglables en hauteur, placés sur les premiers deux étages. Audessous de chaque étage glissent des tapis en polypropylène pour emporter les déjections, sur requête ils peuvent être équipés d'un système de séchage en introduisant de l'air sur le tapis même. Les déjections sont périodiquement emportées à l'extérieur grâce à un tapis transversal qui se trouve au fond du bâtiment.